Rechercher
  • franck de visme

La réalité virtuelle, mais qu'est ce que c'est ?

Mis à jour : mars 25



Virtual Reality, VR, réalité virtuelle… Autant de noms pour une technique née il y a plus de 80 ans ! Chez Earthlings, nous mettons les usages 3D et toutes les technologies innovantes au service de l'architecture. Aujourd’hui à la pointe de sujets comme la réalité augmentée et la réalité virtuelle, nous nous penchons sur les débuts de ces techniques. Histoire d’y voir plus clair, avec ou sans casque !


Mais, de quoi on parle ?

Avant de nous pencher sur son fonctionnement, essayons d’explorer ensemble les diverses définitions de la réalité virtuelle.

Selon le Larousse, le virtuel concerne la simulation d’un environnement réel par des images de synthèse tridimensionnelles.

Selon wikipedia, la « réalité virtuelle » (ou multimédia immersif ou réalité simulée par ordinateur) renvoie typiquement à une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels.

Quand on parle de réalité virtuelle, il peut s’agir d’une reproduction plus ou moins exacte du monde réel mais aussi d’un univers totalement imaginaire. L’expérience est à la fois visuelle, auditive et, dans certains cas, haptique (via le toucher) avec la production d’un retour d’effets.

Il s'agit finalement d’une véritable interaction avec cet environnement réel, reproduit virtuellement !


Simuler et stimuler les sens via la réalité virtuelle


Simuler ? La simulation des sens, la vue le plus souvent mais aussi le toucher, l’ouïe, l’odorat. Via cette simulation “artificielle” des sens, l’on permet à une personne de vivre une expérience d’immersion et de pratiquer une réelle activité senso-motrice dans un monde artificiel.

Comment ? La seule manière de garantir une immersion totale reste l’utilisation d’un casque de réalité virtuelle. Il semblerait donc que le fonctionnement de la réalité virtuelle ait tout à voir avec le fonctionnement du casque de réalité virtuelle.


Le fonctionnement de la réalité virtuelle et du casque VR

Tous les casques de réalité virtuelle utilisent le principe d’affichage en 3D stéréoscopique pour placer le visualisateur dans un monde virtuel généré par une machine. Mais comment en arrive-t-on ici ?


Tout commence par un ordinateur

Pour créer une réalité virtuelle, il est nécessaire d’utiliser un ordinateur qui produira une simulation en trois dimensions d’un monde que l’utilisateur pourra parcourir et manipuler et qui lui donneront le sentiment d’être immergé dans ce monde

Il est donc nécessaire de faire appel aux éléments suivants :

  • Des images en 3D créées et “montées” (comme dans un film) en fonction des différentes perspectives de l’utilisateur.

  • La capacité à suivre certains mouvements de l’utilisateur (tête et yeux principalement).

  • La possibilité d’adapter l’environnement 3D à ces perspectives et aux mouvements de l’utilisateur.

Comment fonctionne un casque de réalité virtuelle ?


Pour rendre la concrétisation de la réalité virtuelle, l’homme de science a tout d’abord créé des pièces entières reprenant des éléments de l’environnement originel (comme des cockpits d’avion). Puis, avec la miniaturisation des technologies d’affichage et le progrès de l’informatique, les casques de réalité virtuelle ont fait leur apparition .

Concrètement, un casque de réalité virtuelle est un écran miniature posé sur le nez, qui affiche sur toute sa surface, avec un champ de vision en 180°, des images en 3D donnant l’impression d’être réellement dans cette pièce.

Le casque englobe tout le champ de vision et projette une petite image pour chaque œil. Mais c’est le cerveau qui les rassemble pour les transformer en une vision 3D. De plus, les lentilles du casque amplifient l’image afin que les images remplissent tout le champ de vision.

Et afin d’amplifier la sensation d’immersion, le logiciel adapte l’image en fonction des mouvements de la tête et des yeux.

Le saviez-vous ?

La réalité virtuelle affiche des images en mouvement à 90 images par secondes voire même parfois 120 (Contre 30 images par seconde pour la télévision par exemple). Et plus la vitesse d’affichage est importante, plus l’on se sent immergé dans un monde réel.


Source : Futura Tech

Venez découvrir la réalité virtuelle au service de l'architecture, chez Earthlings !

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout